Kit Actu’ « Genre et conflits armés »

Les approches dominantes concernant les conflits et la reconstruction ne parviennent pas à reconnaître la manière dont les conflits armés aggravent l’inégalité de genre. Ce Kit examine l'impact des conflits armés sur les relations de genre, et analyse la façon dont hommes et femmes en sont différemment affectés. Il démontre que les interventions doivent répondre aux différents besoins des femmes et des hommes qui peuvent, les uns et les autres, simultanément jouer les rôles de militants et de parents, de soldats et de victimes. Ce Kit Actu’ offre des pistes de réflexion à ce sujet, il comporte un Panorama exposant brièvement les questions clés, une Boîte à outils présentant des résumés de textes de référence, des outils, des études de cas et des coordonnées d’organisations compétentes ainsi qu’un bulletin d’information Genre et développement En Bref composé de trois courts articles ce thème.

Genre et conflits armés : Panorama
Ce Panorama analyse la façon dont hommes et femmes sont différemment affectés par les conflits armés. Il met en lumière les désavantages vécus par les hommes et les femmes du fait de leur genre, et que ne reconnaissent pas les interprétations conventionnelles des conflits armés, ni les processus de reconstruction post-conflit. Même si les femmes rencontrent des problèmes significatifs en période de conflit armé, ce ne sont pas nécessairement les hommes qui en sont à l'origine, et qui en sortent gagnants alors que les femmes seraient perdantes. Les conflits armés exacerbent des inégalités préexistantes dans les relations de genre. Les interventions au sein des conflits doivent prendre en compte les contextes locaux et les diverses réalités des hommes et des femmes qui peuvent, les uns comme les autres, simultanément jouer les rôles de militants et de parents, de soldats et de victimes. Recommandations issues du Panorama: - Prendre l'initiative en partant du local : les interventions doivent être basées sur des données spécifiques à un contexte, sur ce que les hommes et les femmes font, et non sur des interprétations stéréotypées des rôles et relations de genre, qui partent du principe que l'on sait ce qu'ils et elles devraient faire. - Améliorer l'application des lois internationales existantes par les institutions internationales et les Etats, en particulier dans la reconnaissance des répercussions d'un conflit armé, comme les déplacements forcés, l'appauvrissement, les violences basée sur le genre, en tant que violations des droits humains et non en tant que problèmes d'ordre privé, culturel, inévitables effets de la guerre. L'application et le respect de la résolution 1325 du Conseil de sécurité des Nations unies constitueraient une avancée significative. - Accroître le financement de services spécialisés, chargés de répondre aux besoins spécifiques des hommes et des femmes qui ont eu à subir les conséquences violentes d'un conflit armé, telles que le viol et la torture. - Impliquer les femmes et former sur le genre : la participation des femmes est nécessaire mais ne garantit pas à elle seule la résolution des problèmes liés au genre ou la sensibilisation automatique des femmes à ces questions. Il est important que tous les acteurs impliqués dans la reconstruction post-conflit soient formés à l'identification de problèmes liées au genre et à y répondre.
Genre et conflits armés : Boîte à outils
Cette Boîte à outils sur le genre et les conflits armés met en évidence la façon dont l’inégalité de genre et les conflits armés ainsi que leurs suites se recoupent et entraînent un désavantage spécifique lié au genre qui est bien souvent négligé. Elle présente des résumés de textes de référence, des outils et des guides traitant de divers sujets tels que : la prévention et la gestion des conflits ; comprendre et s'attaquer à la violence liée au genre ; hommes et masculinité ; santé et VIH/Sida ; armes légères et de petit calibre ; protection des personnes déplacées et assistance humanitaire ; désarmement, démobilisation et réintégration (DDR) ; consolidation de la paix et reconstruction ; et lobbying et organisation des femmes au sein des processus de paix. Le texte intégral de la Résolution 1325 du Conseil de sécurité des Nations unies (CSNU) datant d’octobre 2000 est inclus ainsi qu’une liste d'instruments juridiques et d'engagements internationaux pertinents qui protègent les droits des femmes. La Boîte à outils présente des études de cas détaillées sur des initiatives réussies ainsi que des leçons tirées de divers contextes comme au Sri Lanka, en Tanzanie, au Rwanda et au Kosovo. Pour finir, elle fournit des informations sur les cursus, les sites Internet utiles, les coordonnées des organisations mentionnées dans l’ensemble du kit, pour se mettre en réseau.
Genre et développement En Bref Genre et conflits armés - numéro 13
En Bref est un bulletin d’information de six pages visant à stimuler une réflexion sur un thème prioritaire relatif au genre. Ce numéro axé sur le genre et les conflits armés, donne d’abord un aperçu du sujet et des recommandations et est suivi de deux études de cas distinctes qui présentent des réponses pratiques aux questions clés. Le premier article est axé sur la mise en place du Programme Genre de la Commission Vérité et Réconciliation du Pérou (CVR) dont la création a été motivée par la nécessité de reconnaître les expériences des femmes et de répondre aux conséquences de la guerre sur les relations de genre. Les activités de la CVR sont axées sur la promotion de l'égalité de genre en tant qu'élément central de la prévention des violences. Le second article concerne le Centre des femmes pour l’aide et le conseil juridiques (WCLAC) en Palestine qui travaille également à faire reconnaître la contribution des femmes et l’importance de l’égalité de genre comme essentielles à la résolution des conflits et à la construction de la paix dans les territoires occupés.