Kit Actu’ « Genre et commerce »

Le commerce et la libéralisation commerciale n'ont pas le même impact sur les hommes et sur les femmes, ce qui peut entraîner de profondes modifications des rôles, des relations et des inégalités en termes de genre. De plus, les revendications de plus en plus nombreuses selon lesquelles le commerce devrait représenter une voie d’issue permettant aux pays de sortir de la pauvreté attestent du besoin urgent de réfléchir à la façon dont le commerce peut favoriser l’égalité de genre et le développement. Quelles sont les politiques pouvant avoir un impact sur l’égalité des sexes et comment peuvent-elles être influencées ? Comment les praticiens du développement peuvent-ils promouvoir l’égalité de genre et mieux aider les femmes à accéder aux bénéfices du commerce ? Ce Kit Actu’ a pour but de soutenir les spécialistes du commerce en intégrant la dimension genre à leur travail et à aider les spécialistes du genre à comprendre les vastes implications des politiques et pratiques commerciales. Le kit est une ressource pratique et concise qui se compose d’un Panorama, d’une Boîte à outils (résumés de textes de référence, études de cas, outils et organisations essentielles) et d’un exemplaire du bulletin En Bref Genre et développement.

Genre et commerce : Panorama
On considère généralement que la libéralisation commerciale (la suppression des barrières du commerce transfrontalier) a les mêmes impacts sur les hommes et sur les femmes. Cependant, les femmes et les hommes sont différemment affectés par le commerce en raison des différents rôles qu’ils assument dans les sphères productive et de reproductive et des déséquilibres en termes d’accès à la terre, au pouvoir et aux ressources. Depuis leurs débuts en 1995, les accords de l’Organisation mondiale du commerce (OMC) et les politiques qui y sont associées à l’échelon national ne parviennent pas à reconnaître l’existence de cette dimension genrée. Ce Panorama examine d’abord les impacts du commerce sur les relations de genre et étudie ensuite les approches actuelles sur le genre et le commerce. Il évalue par la suite le travail réalisé à ce jour en termes de plaidoyer, d’évaluation d’impacts et de questions liées au commerce telles que les normes de travail et l’accès au marché. Recommandations issues du Panorama Ce Panorama appelle à aborder les questions de genre et de commerce avec une approche basée sur les droits et sous l’angle de l’économie politique. - Il faut qu’il y ait davantage de cohérence entre le contexte macro-économique et les processus de niveaux national, sectoriel et micro-économique, ainsi qu’entre les accords de commerce et les autres conventions internationales et engagements en faveur des droits humains et de l'égalité des sexes. - L'analyse et les perspectives de genre devraient être systématiquement intégrées aux politiques commerciales des gouvernements nationaux et dans les programmes de renforcement des capacités qui touchent au commerce au sein des institutions financières internationales (IFI), des pays donateurs bilatéraux et des organisations intergouvernementales. - Il faudrait recourir aux mécanismes existants (dans le cadre, par exemple, des Objectifs du millénaire pour le développement (OMD), de la Convention pour l'élimination de toutes les formes de discrimination à l'égard des femmes (CEDEF) et des outils et procédures du Mécanisme d'examen des politiques commerciales, tels que les Évaluations d'impacts sur le développement durable (EIDD) et l'Analyse d'impact social et sur la pauvreté (AISP) pour contrôler les impacts en termes de genre des politiques et des accords commerciaux et obliger les gouvernements à rendre des comptes sur leurs engagements en faveur de l'égalité de genre et du renforcement du pouvoir des femmes. - La participation des femmes et d’experts en genre dans la formulation de politiques commerciales et dans les processus de négociation devrait être encouragée à tous les niveaux ; des mécanismes multi-acteurs doivent être créés pour réorienter les priorités commerciales afin de soutenir des cadres de développement sensibles au genre et avantageux pour les plus pauvres. - Il est également nécessaire de bâtir sur l'élan créé par la mobilisation mondiale contre la pauvreté – autour des OMD particulièrement – ainsi que sur les opportunités offertes par le Programme de Doha pour le développement, le soutien croissant du grand public pour un commerce équitable (comme l'a montré le débat actuel sur les subventions agricoles) et la participation accrue de la société civile et d'autres parties prenantes dans le domaine du commerce. - Il convient d'élaborer des stratégies à multiples facettes et niveaux, ainsi que des alliances stratégiques entre les défenseurs de l'égalité de genre et les acteurs majeurs afin de répondre aux dimensions multiples de questions qui entourent le genre et le commerce aux niveaux macro, méso et micro et dans les différents domaines.
Genre et commerce : Boîte à outils
Depuis quelques années, les liens existants entre le genre et le commerce sont mieux compris, ce qui a conduit à une augmentation des recherches et du plaidoyer concernant l’impact des politiques commerciales sur les relations de genre. Les politiques et les interventions de développement aux niveaux macro, méso et micro commencent à prendre en compte les inégalités de genre qui influencent l’accès aux bénéfices potentiels du commerce international. Cette Boîte à outils se compose de résumés de textes généraux, d’études de cas, d’outils, de recommandations et d’autres ressources sur le genre et le commerce. Chaque résumé est accompagné d’informations pratiques pour se procurer ou télécharger les documents dans leur version intégrale. Ces documents examinent la politique commerciale, l’entreprenariat et l’accès au marché, l’emploi et les normes de travail. La Boîte à outils contient également une liste de ressources Internet et de coordonnées de réseaux et d’organisations relatifs au genre et au commerce.
Genre et développement En Bref Genre et commerce – numéro 17
En Bref est un bulletin d’information de six pages visant à stimuler une réflexion sur un thème prioritaire relatif au genre. Ce numéro axé sur le genre et le commerce donne d’abord un aperçu du sujet et des recommandations et est suivi de deux études de cas distinctes qui présentent des réponses pratiques aux questions clés. Les études de l’impact en termes de genre des négociations commerciales sont essentielles au travail de plaidoyer et aux politiques de développement dans ce domaine. Le soutien à l’entreprenariat féminin, de façon à reconnaître l’existence des désavantages auxquels les femmes font face, représente également une avancée importante. Ce bulletin donne un aperçu des débats et des interventions liés au genre et au commerce. Il comprend également deux études de cas sous forme d’articles : le premier décrit le Bilan d’impact du commerce de la coalition Women’s Edge et le second examine le travail réalisé par l’Association des femmes ougandaises cheffes d’entreprise.